Joindre FCT

Erin Gertner parle de technologie et de vente

Erin Gertner est vice-présidente, bureau commercial, chez Cisco. Chef de file du bureau commercial, Erin est responsable de la stratégie nationale de mise en marché de Cisco reliant les canaux, les architectures, le marketing et les ventes pour accélérer les opérations dans les petites et moyennes entreprises. En plus de sa passion pour la technologie, Erin milite en faveur de la présence des femmes dans le secteur de la technologie à travers le Canada avec FCT.

Pour mieux connaître Erin, consultez sa biographie sur FCT 

Quand avez-vous entamé cette carrière et pourquoi l’avez-vous choisie?

Comme plusieurs autres en technologie, je suis arrivée chez Cisco par accident. J’ai fait trois stages au sein du département de la trésorerie d’une grande entreprise canadienne pendant mes études universitaires. J’ai aimé l’expérience et je prévoyais y retourner à temps plein après mes études. Une amie de ma mère, qui m’avait aidée dans mon rôle en trésorerie, a insisté pour que je parle à son frère qui travaille chez Cisco avant de choisir un parcours. J’ai passé une entrevue et quelques semaines plus tard, j’ai obtenu le poste. J’ai ensuite déménagé en Caroline du Nord pendant une année pour suivre une formation, et la suite fait partie de l’histoire, comme on dit!


 

Qu’est-ce qui vous a aidée, ou qui vous a aidée, à atteindre ce point de votre carrière (mentors, parrains, qualités, traits de personnalité)?

Plusieurs personnes m’ont aidée à devenir qui je suis aujourd’hui! J’ai été très chanceuse d’être jumelée à un mentor dès ma première année dans le domaine. Cette personne était un excellent professeur qui m’a énormément encouragée. Un bon mentorat vaut son pesant d’or et je suis extrêmement reconnaissante d’avoir eu cette chance. J’ai également eu la chance de rencontrer plusieurs personnes tout au long de mon parcours qui m’ont formée, mentorée et parrainée, et qui s’assuraient toujours que l’on prenne soin de moi sur le plan professionnel. Notre nouvelle chef, Rola Dagher, me pousse constamment hors de ma zone de confort, ce qui m’a permis de développer mes compétences et mes habiletés en leadership. Rola dit toujours que « le confort et la croissance ne vont pas de pair », un énoncé qui ne saurait être plus vrai.

 

Quels sont les défis auxquels vous avez fait face pendant votre carrière? Comment les avez-vous surmontés?
 

J’ai définitivement vécu des moments difficiles de réflexion et de doute. Une carrière dans la vente peut être difficile, mais aussi très gratifiante. J’ai certainement dû travailler fort à rebâtir ma confiance à différents moments. J’ai vécu mon plus grand défi l’année dernière lorsque plusieurs régions éprouvaient des difficultés et certains collègues chevronnés de notre équipe américaine sont venus nous donner un coup de main. Au début, comme plusieurs, j’étais nerveuse et incroyablement stressée. Mais après quelques jours de réflexion, j’ai décidé de changer mon état d’esprit et de saisir cette occasion d’apprendre de ces collègues que je n’aurais normalement pas eu la chance de rencontrer. Ce fut une expérience incroyable. Un an plus tard, ces gens sont mes plus grands défenseurs et ils m’ont aidée énormément dans mon rôle actuel.

 

Lorsque vous êtes dans une salle de conférence, autour de vous, y a-t-il beaucoup de diversité?

Cisco Canada a fait du bon travail au cours des dernières années en matière de diversité. Lorsque j’ai commencé, il y avait très peu de femmes dans les ventes et je fus la première femme chef des ventes au Canada. Nous devons encore nous améliorer, mais nous sommes sur la bonne voie. Lorsque j’ai quitté mon poste de directrice régionale, mon équipe de ventes comptait 50 % de femmes, presque toutes en début de carrière. Je défends avec ferveur la place des femmes dans le secteur des ventes en tant que leader et mentor, mais je crois que l’industrie doit continuer à évoluer. Une femme forte et intelligente : voilà la meilleure arme secrète dans le monde de la technologie!

 

Sachant ce que vous savez aujourd’hui, quels conseils auriez-vous aimé recevoir quand vous étiez plus jeune et quels conseils donneriez-vous à une jeune femme qui souhaiterait poursuivre une carrière dans votre domaine?

J’aimerais dire à mon « jeune moi » de changer de rôle plus souvent, d’avoir moins peur de prendre des risques et de croire en mes capacités. Lorsque mon ancien patron m’a approchée pour le poste de chef des ventes, je ne pensais jamais que l’on me proposerait un tel rôle (j’étais une femme, 15 ans plus jeune que mes futurs collègues) et j’étais très heureuse dans mon rôle de chargée de comptes. Il a vu quelque chose en moi que je ne voyais pas, et je suis tellement reconnaissante d’avoir saisi cette chance. J’adore mon rôle et ce fut réellement le début de ma carrière.

Pour les jeunes femmes qui entament une carrière en technologie : traitez les gens avec gentillesse, réseautez et envisagez chaque échec et moment difficile comme une occasion d’apprendre, car vous ne savez pas ce qui vous attend. Le leadership est une aptitude qui évolue constamment. Apprenez chaque jour et essayez quelque chose qui vous fait peur. Enfin, soyez authentique, fixez vos limites et amusez-vous. Il va sans dire qu’il faut travailler fort.

Quelle est votre citation favorite?

« Lorsque les gens vous montrent qui ils sont, croyez-les. »

 

ous pouvez trouver Erin sur Twitter @ErinGertner et sur LinkedIn

 

 

 

Category: 

Ajouter un commentaire