Le programme de perfectionnement professionnel STIM de la Dre Roberta Bondar

Dr Roberta Bondar

Le programme de perfectionnement professionnel STIM de la Dre Roberta Bondar est une occasion pour les femmes, les personnes non binaires et les personnes de divers genres qui travaillent dans les science, la technologie, l'ingénerie ou les mathématiques (STIM) de créer des réseaux avec les leaders de l’industrie et les pairs afin d’obtenir un aperçu en coulisses des industries de la science et de la technologie au Canada.  

L’appui et l’absence de développement d’un réseau professionnel sont souvent cités comme des obstacles pour les femmes, les personnes non binaires et les personnes de divers genres qui amorcent et demeurent dans une carrière STIM. Les participants au programme de perfectionnement professionnel de la Dre Roberta Bondar bénéficient de relations étroites avec des participants et des dirigeants qui partagent les mêmes idées et qui travaillent dans des domaines traditionnellement dominés par les hommes.

Ce programme de perfectionnement professionnel permet aux participants d’approfondir leurs connaissances quant aux possibilités de carrière dans les secteurs public et privé, ainsi que d’obtenir de nouvelles perspectives et d’avoir un accès direct aux dirigeants des secteurs public et privé.

Qu’est-ce que cela signifie?

Il s’agit d’un programme de perfectionnement professionnel qui vise à inciter les participants à progresser dans les domaines STIM et à éventuellement accéder à des postes de leadership scientifique et de gestion dans le domaine canadien STIM.

Au cours d'une année, un groupe de 12 participants, cinq du secteur public, cinq du secteur privé et deux du milieu universitaire, participent à des séances virtuelles bimensuelles (deux fois par mois) afin d’élargir leurs connaissances des secteurs public, privé et académique et de  tisser des liens avec des dirigeants d'organismes gouvernementaux et privés. Ce programme est cocréé et dirigé par les participants ce qui permet d’assurer une efficacité maximale de la participation.

Qui peut présenter une demande?

Ce programme s’adresse aux personnes qui s’identifient comme étant des femmes, des personnes non binaires et des personnes de divers genres, qui ont commencé pour la première fois un poste STIM (sciences, technologie, ingénierie ou mathématiques) au cours des cinq dernières années, ou ont réintégré au marché du travail après une période d'absence récente de plus de trois ans. On encourage les personnes travaillant dans le secteur privé, dans le secteur public et dans le milieu universitaire à présenter une demande, car la collaboration et les échanges intersectoriels augmentent la valeur du programme. Nous encourageons les candidats des communautés LGBTQ2 + et PANDC à postuler.

Vous n’êtes pas sûr si vous êtes admissible? Envoyez un courriel à robertabondar@wct-fct.com pour plus de renseignements.

Comment présenter une demande

Les candidatures pour l'année 2021 sont maintenant fermées.

Attentes liées au programme

On s’attend à ce que les participants travaillent de manière collaborative afin d’élargir leurs réseaux et atteindre les objectifs du programme. Les participants retenus devront assister à des séances bimensuelles, comprenant des panels, des ateliers et des discussions de groupe. Le temps consacré au programme est d’environ six heures par mois (deux séances de deux heures, plus la préparation et la planification des séances). Étant donné que ce programme est basé sur une approche collaborative, la participation aux séances a un impact sur l’expérience de la cohorte dans son ensemble. Les participants doivent assister à un minimum de 80 % du total des séances au cours de l’année afin d’assurer une expérience de groupe réussie.  

Une fois le programme terminé, les participants doivent travailler ensemble à la rédaction d’un compte rendu écrit qui sera soumis à Les Femmes en communications et technologie (FCT). Le compte rendu écrit sera utilisé pour aider les cohortes futures du programme à établir leur programme et leurs réunions.

Modalités
  1. Ce programme s’adresse aux personnes qui s’identifient comme étant des femmes, des personnes non binaires et des personnes de divers genres.
  2. Vous devez avoir été engagé dans votre premier poste en STIM au cours des cinq dernières années, ou avoir rejoint un poste en STIM après une période d’absence récente de plus de trois ans.
  3. Vous devez prendre des dispositions individuelles et demander l’approbation de votre employeur pour le salaire, les avantages sociaux et le congé, si nécessaire.
  4. Si vous êtes sélectionné, vous devrez participer au programme de l’année en cours et ne pouvez pas reporter votre acceptation à une autre date.
  5. Les candidats doivent être membres de FCT. Si vous n’êtes pas encore membre, nous vous encourageons à vous inscrire au programme sans acheter une adhésion. Les participants retenus devront toutefois adhérer à l’association au moment de leur admission au programme. Des tarifs d’adhésion réduits seront offerts.

Les candidats potentiels peuvent consulter la Politique de confidentialité du Programme de perfectionnement professionnel de la Dre Roberta Bondar ici.

Le Programme de développement de carrière Dre Roberta Bondar est commandité par 
 

Participantes—Programme de développement de carrière Dre Roberta Bondar 2020

Jillian Anderson, Université Simon Fraser

Jillian Anderson est développeuse de données massives à l'université Simon Fraser, où elle travaille en collaboration avec des partenaires universitaires, gouvernementaux et de l’industrie pour appliquer des approches fondées sur les données massives et la science des données pour résoudre une grande variété de problèmes du monde réel. La science des données offre à Jillian une lentille unique permettant d'aborder divers sujets, de l'acoustique marine à l'épistémologie féministe. En revanche, sa formation interdisciplinaire renforce la capacité de Jillian à collaborer avec des experts et à intégrer leur expertise dans les approches traditionnelles des données. Lorsqu'elle ne résout pas des problèmes de données, Jillian aime jouer au squash et explorer le plein air grâce à des activités comme le cyclisme et le camping sauvage

Mylène Archambault-Caron, Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Mylène Archambault-Caron s'est toujours intéressée à la science et à la technologie. Cela l'a amenée à obtenir un baccalauréat en génie électrique avec spécialisation en automatisation à Polytechnique Montréal. Par la suite, elle a travaillé pendant deux ans dans le secteur privé, d'abord dans une firme de consultants, puis dans l'équipe d'ingénierie d'une usine de l'industrie minière. Elle travaille maintenant dans le secteur public en tant qu'examinatrice de brevets et est fière de contribuer à l'avancement scientifique et à la croissance économique du Canada. Elle est une cycliste passionnée et adore écrire des romans.

 

Maryam Azarnia, Komixstream

Maryam est une conceptrice interdisciplinaire de la Colombie-Britannique spécialisée dans la conception d'interfaces et d'expériences utilisateur (UI/UX). Elle a une formation en dessin industriel et se passionne pour les histoires, les technologies émergentes, bâtir des communautés et le design visuel. L'art et la science sont ses inspirations et son objectif professionnel est de mettre en œuvre des concepts respectueux, minimalistes et éthiques.

 

Sandeep Bhogal, Agence des services frontaliers du Canada

Sandeep Bhogal a obtenu un double diplôme en génie mécanique biomédical et en technologie informatique à l'Université d'Ottawa en juin 2019. Pendant ses études de premier cycle, elle a été élue vice-présidente des affaires sociales de la Société des étudiantes et étudiants en génie et vice-présidente des affaires financières de WISE U d’Ottawa, et elle s'est portée volontaire pour de nombreux concours et événements. Elle travaille actuellement comme développeuse d'applications pour l'Agence des services frontaliers du Canada et continue à démontrer ses compétences en leadership en faisant partie du Comité consultatif des minorités visibles (CCMV), du Comité 30 by 30 de l’Ordre des ingénieurs de l’Ontario et de Kids Code Jeunesse.

Linda Dao, Agence spatiale canadienne

Linda Dao est chargée de projet en médecine spatiale opérationnelle à l'Agence spatiale canadienne et contribue au développement d'une vision pour les initiatives canadiennes en matière de santé spatiale. Elle a étudié la biochimie à l'Université McMaster, où elle a cofondé le club MOON, deux fois primé, et a obtenu sa maîtrise à l'Université internationale de l'espace. En 2013, l'expérience conçue par Linda a été réalisée à bord de la Station spatiale internationale par le commandant Chris Hadfield. En dehors du travail, Linda joue divers rôles dans des organisations à but non lucratif. En s'appuyant sur son travail, ses recherches et ses expériences de bénévolat, Linda crée l'élan nécessaire pour inspirer les autres vers les disciplines STIM et mettre en évidence les opportunités qu'elles offrent.

 

Micaela Gray, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Micaela Gray est technicienne de recherche à Agriculture et Agroalimentaire Canada. Depuis son arrivée à Agriculture et Agroalimentaire Canada en 2019, Micaela a joué un rôle essentiel dans l'établissement d'un nouveau laboratoire de chimie analytique et a contribué à la sécurité alimentaire en analysant les produits agricoles nouvellement développés pour détecter les mycotoxines. En tant que technicienne de laboratoire principale, elle est également responsable du développement de méthodes, de l'entretien des instruments et de la formation des étudiants et des techniciens juniors. Passionnée par le développement personnel et professionnel, Micaela est une personne qui apprend tout au long de sa vie et qui aime être un mentor pour les autres. Micaela est titulaire d'une maîtrise en chimie et d’un baccalauréat en toxicologie, tous les deux obtenus à l'université de Guelph.

Erin Kennedy, Bayview Yards

Erin "RobotGrrl" Kennedy est la fondatrice technique et PDG de Robot Missions, où elle a conçu et développé un robot entièrement imprimé en 3D pour ramasser la pollution plastique nocive qui envahit les rivages. Elle a suivi le programme d'études spatiales de l'Université internationale de l'espace, où elle a développé un visualiseur de réalité augmentée des vaisseaux spatiaux. Erin travaille au Centre d'innovation de Bayview Yards, où elle aide les entrepreneurs à donner vie à leurs produits matériels. Suivant un parcours académique peu conventionnel, Erin a appris des ressources en ligne, des mentors et des communautés. Elle aspire à créer une centrale électrique dans l'espace afin de prolonger la durée des missions, des habitats et des automobiles lunaires.

Meher Khan, Services publics et Approvisionnement Canada

Meher Khan est analyste principal des systèmes au sein de l'équipe de développement personnalisé SAP, au sein de SPAC. Dans le cadre de son mandat, elle a participé à de nombreux projets, où elle a collaboré avec des équipes multidisciplinaires pour résoudre les besoins informatiques. Aujourd'hui, elle consacre beaucoup de temps à l'analyse des spécifications, au développement et à la mise en œuvre de solutions. Lorsqu'elle était responsable par intérim, elle a dirigé son équipe et a aidé la haute direction à mettre en œuvre et à établir des priorités techniques conformes à la vision d'entreprise. Sur le plan personnel, elle est la mère de quatre jeunes filles exceptionnelles et incroyables qui font d’elle et de son mari des personnes de valeur.

Dre Crystal McLellan, Université Western

La Dre Crystal McLellan est technicienne de recherche au Robarts Research Institute de l’Université Western où elle étudie actuellement les profils d'expression des microARN dans le tissu cérébral des personnes atteintes de SLA. Elle a obtenu un baccalauréat en sciences médicales suivi d'un doctorat en biochimie à cette même université, ainsi que plusieurs prix provinciaux et nationaux, dont une bourse d'études supérieures du CRSNG. Dre McLellan vit à London, en Ontario, avec son mari et ses deux enfants et pratique le yoga.

 

Cecilia Odonkor, WinTerra Global Technologies

Cecilia est une professionnelle du génie biomédical et électrique qui a plus de quatre ans d'expérience en recherche clinique et en développement de produits biomédicaux dans l'industrie biotechnologique. Une partie essentielle de sa pratique de l'ingénierie consiste à orienter ses efforts vers la création d'un espace STIM plus inclusif pour les femmes et les minorités sous-représentées. Pour ce faire, elle contribue à de nombreuses organisations de développement de carrière axées sur les femmes, notamment Women Powering Technology (WPT), Immigrant Women in Sciences (IWIS) et la Society of Women Engineers Ottawa (SWE Ottawa), dont elle est membre fondatrice. Pendant ses temps libres, Cecilia aime lire, rire et cuisiner avec ses amis.

Tharmiga Ragunathan, Rogers

Tharmiga Ragunathan est ingénieure électricienne et travaille à l'obtention de sa licence professionnelle d'ingénieur. Elle travaille actuellement chez Rogers Communication en tant que spécialiste du service, une équipe d'exploitation de réseau 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 qui se consacre au soutien de tous les services vocaux sans fil. Sa curiosité pour l'apprentissage, combinée à sa volonté de relever des défis, l'a conduite à se lancer dans l'ingénierie. Tharmiga aime explorer le plein air, essayer de nouvelles cuisines, voyager et redonner à la communauté. Elle s'efforce de devenir une leader, car sa passion pour l'innovation dans le domaine en pleine expansion des STIM l'incitera toujours à poursuivre sa carrière et à faire progresser l'industrie.

Jasmine Shaw, General Dynamics Mission Systems-Canada

Jasmine Shaw est ingénieure, candidate à la maîtrise et porte-parole des femmes dans les STIM. Au sein de General Dynamics Mission Systems - Canada, elle est RTE sur le projet d'hélicoptère maritime, où elle joue un rôle essentiel dans la transition du programme vers sa phase de soutien. En tant que RTE, elle assure la coordination entre plusieurs équipes d'ingénieurs pour résoudre les problèmes, déterminer les possibilités d'amélioration et traduire les besoins des équipes en plans d'action. Dans le cadre du programme de gestion de l'innovation technologique de l'université Carleton, elle étudie les structures de l'écosystème commercial qui permettent aux femmes de poursuivre une carrière dans les STIM. Elle est une ambassadrice passionnée des femmes dans les STIM, consacrant du temps à des organisations telles que Carleton, SWE, WiDS et Technovation.